Les Agrumes en Fête

Les agrumes en fêtes à Bastelicaccia

Il n’y a pas si longtemps, nombre de vergers de la commune offraient l’image d’espaces laissés quelque peu à l’abandon avec des arbres croulant sous le poids des fruits, et dont on ne ramassait que ce qui servait à la consommation. Autant dire que la production se perdait parfois par kilos, car même si l’on en donnait aux voisins, aux amis, à la famille, il était impossible d’écouler l’ensemble de la récolte. C’est en passant le long des routes et en constatant cet état de fait qu’une poignée d’habitants a eu l’idée, voici trois ans, de rassembler les bonnes volontés sur le terrain afin de créer la première fête des agrumes à Bastelicaccia.   Depuis, chaque année, la manifestation donne rendez-vous à tous les producteurs intéressés par la démarche et draine des centaines de visiteurs durant le week-end qui accueille la foire au sein de la salle des fêtes du village.

 

Relancer l’agrumiculture


L’intérêt de l’opération et de ce rendez-vous annuel consiste non seulement à mieux faire connaître la diversité des productions existantes, mais également à avancer sur la voie d’une dynamique concernant la structuration de la filière agrumes. Un objectif à la clé : relancer l’agrumiculture avec une double mission de valorisation des terres et de promotion des produits, ainsi que l’explique Jules-Pierre Bartoli, l’une des chevilles ouvrières et président du comité de foire. « Le premier bienfait de la manifestation a consisté à pouvoir écouler la production et ce dès la première édition. Ce qui a également eu pour effet d’inciter les propriétaires des terrains, dont certains étaient abandonnés, à reprendre en main leurs terres. Au-delà, cela a aussi permis aux habitants de bichonner leurs vergers et de s’en occuper beaucoup plus régulièrement. Pour l’instant, nous en sommes encore aux balbutiements, mais des études sont en cours avec la chambre d’agriculture et l’ODARC afin d’évaluer les possibilités de structurer une filière. Lors de l’opération que nous reconduisons tous les ans, les visiteurs viennent à la fois acheter des produits frais, mais également s’entretenir avec le pépiniériste présent pour chaque édition de l’initiative. Ce professionnel ne se contente pas de vendre des plants, il est également sur place pour répondre aux questions et le public n’hésite pas à lui demander divers conseils sur le traitement des arbres, la taille à faire selon le calendrier etc… Nous avons, notamment en projet, pour les prochaines éditions d’inviter davantage encore de professionnels comme ceux de l’INRA, de l’ODARC, entre autres. Et pourquoi pas, les agrumiculteurs de la plaine orientale qui pourraient être de précieux interlocuteurs ».

Si la commune de Bastelicacccia s’inscrit au cœur de l’opération, c’est plus largement toute la basse vallée qui se révèle concernée, comme le rappelle Antoine Ottavi, le premier magistrat : « Les propriétaires de terrains plantés d’agrumes sont intéressés au premier chef et la dynamique instaurée permet de remettre en état les vergers et d’élargir la démarche en la déclinant vers les produits de transformation, pour tendre vers une finalité microéconomique».

photo187

 

 

 

 

 

Corse Matin, publié le 24-02-2008