Crèches

Le développement de l’offre d’accueil des jeunes enfants apparaît comme une question prioritaire de l’aménagement du territoire et de son développement social, en effet on réalise combien un renforcement et un développement de l’offre des services en général et particulièrement de l’accueil de la petite enfance sur l’ensemble du territoire, forme un levier important pour le développement, l’attractivité, la qualité de vie et la cohésion sociale du territoire.

A travers les travaux de la commission « enfance/jeunesse », et les échanges que nous avons pu avoir avec vos services, l’étude des besoins en matière de petite enfance sur la vallée a fait apparaitre un très large déficit en nombres de places d’accueil sur le territoire, notamment pour les 0/3ans.

En effet, une seule structure d’accueil représentant 40 places existe sur la commune de Bastelicaccia, alors que la population potentiellement concernée par ce service est de plus de 160 enfants sur la communauté de communes de la vallée du Prunelli (source CAF 2014).

Ainsi, la création de quatre structures d’accueil dans la vallée nous permettrait de répondre aux attentes des familles du territoire, de défendre la structuration de services adaptés aux réalités de l’espace rural et potentiellement, d’attirer de nouveaux habitants et garantir ainsi, l’avenir démographique de la CCVP. Une crèche sur la commune de Cauro (18 places), une crèche sur la commune d’Eccica-Suarella (18 places) une micro-crèche sur la commune d’Ocana (8 places) et une autre sur la commune de Bastelicaccia (10 places) permettraient d’avoir un maillage du territoire en matière de structures d’accueil de la petite enfance mais également de venir en complément de l’offre existante et ainsi répondre aux besoins de toutes les familles.

Notre réflexion se fonde notamment sur la recherche d’une cohésion globale en matière de politique petite enfance et jeunesse. En projetant la structuration de services adaptés aux besoins, nous ambitionnons d’améliorer concrètement la qualité de vie des familles et le tout dans un souci d’équité.